Les couches pour bébé, pourquoi le choix des couches lavables?

Les couches lavables

 

Je me suis pas mal renseigné sur le sujet en début de grossesse, n’ayant pas autour de moi d’utilisateurs de couches lavables j’ai cherché sur internet, dans les livres, des témoignages des infos sur l’utilisation au quotidien.

Je me posait beaucoup de questions, notamment sur l’impact écologique, sur le bien être du bébé, sur l’économie, le quotidien(entretien, mise en place des couches, lavage), quel modèle choisir, quelle matière….bref j’était un peu (beaucoup) perdue!!

 

Aussi je vais essayer de répondre à toutes ces questions en rassemblant les infos que j’ai pu trouver afin d’aider les futures mamans concernées par le problème!

 

 

L’intérêt écologique:

 

-Les couches jetables: un enfant utilise environ 5000 couches jusqu’à ses 3 ans (5 arbres seront nécessaires à leur fabrication et leurs production nécessite plus d’eau que la production et l’entretien réunis des couches lavables)

Elles ne sont pas recyclées, leur décomposition en centre d’enfouissement est estimé entre 200 et 500 ans , elles peuvent être également brulées mais dans ce cas elle rejettent de nombreux polluant dans l’atmosphère.

 

Le coût:

 

Couches jetables:

Sur deux ans et demi pour un enfant:

-marques distributeur: 1092€

-grandes marques: 1638€

-écologiques: 2184€

 

Couches lavables:

Sur 2 ans et demi pour un enfant:

Selon le modèle choisi (entre 400 et 700 euros)

+ cout entretien (lessive, machines, électricité, eau) environ 150 euros

 

Sachant que les couches lavables peuvent être réutilisés pour un deuxième enfant alors qu’il faudra racheter les couches jetables!!

 

L’intérêt pour bébé:

 

Les couches jetables sont notamment composées de polyacrylate de sodium(transforme le liquide en gel), mais on retrouve également des dioxines et des furanes(reconnues cancérigènes par les autorités sanitaires. On peut trouver jusqu’à 50 composants différents .

Ne connaissant pas encore bien les conséquences de ces composants sur nos bébés qui les portent toutes la journées il convient à mon avis de rester prudent!!

Lorsque l’on enfile une couche lavable en coton biologique à bébé l’on sait au moins avec quoi il est en contact.

 

On accuse également les couches jetables de retarder la propreté du bébé, en effet le fait d’être bien au sec ne permet plus à l’enfant de se rendre compte de ses fonctions d’élimination!

 

Les différents systèmes de couches:

 

Le système classique: couche +culotte:

Composé d’une partie absorbante (couche ou lange) et d’une partie étanche (culotte).

C’est le système le plus contraignant car en deux parties mais c’est également le plus efficace contre les fuites .

 

Le système TE1:

C’est un système ressemblant beaucoup aux couches jetables, ici la partie imperméable et la partie absorbante ne font qu’un. Elle est idéales pour les nounous, pour la crèches et pour les enfants qui ne tiennent pas en place pendant le change. Cependant elle ne sont pas aussi résistantes aux fuites et ne seront pas conseillé pour les nuits.

 

Le système TE2:

Ce système allie les deux systèmes précédents, on pressionne la partie absorbante directement dans la culotte.

Ce système est très fiable par compte il coûte beaucoup plus cher!

 

Les différentes matières:

 

Coton (éponge, jersey, flanelle,…)

Chanvre: grosse capacité d’absorption mais à tendance a devenir rêche avec le temps

Bambou: gros pouvoir d’absorption également, intéressant pour la nuit, par contre est plus couteux et long à sécher

Microfibre: bonne absorption et séchage rapide

 

Les tailles:

 

Les tailles uniques sont plus économiques cependant elles seront usées plus vite car mises plus souvent et elles seront moins bien adaptées à un bébé de petit poids ou de plus de 10 kg.

Les multitailles seront elles adaptées à toutes les étapes de votre bébé, du XS(-4kg), S(3à6kg), M(5à10kg), L(8à15kg), XL(+de 12kg).

 

L’entretien:

 

Des rouleaux de voiles de protection que l’on pose au fond de la couche permettent de retirer le plus gros des excréments pour le jeter aux WC.

Vous pouvez prévoir un seau (rempli d’eau savonneuse et d’huiles essentielles) dans lesquels vous ferez tremper les couches sales en attendant de les laver (prévoir de changer l’eau tout les deux jours)

Pour le lavage vous pouvez les mettre à 40 C°, voir 60C° pour certaines.

Concernant la lessive il faudra éviter les copeaux de lessive au savon de Marseille ou toute lessive contenant de la glycérine qui va rendre les couches imperméables au fur et à mesure des lavages.

Pour le séchage, dehors ou au sèche linge pour les couches en chanvre, coton, bambou

 

 

Enfin pour terminer je vous conseilles pour plus d’infos un petits livre qui m’a beaucoup appris:

« les couches lavables ça change tout » de Christelle Beneytout.

Publicités

Une chambre saine pour l’arrivé de bébé

Voila une question qui m’a pas mal occupé ces derniers temps…;

L’arrivé de bébé approche et bien sur on veut ce qu’il y a de mieux pour lui! Alors pas question de lui imposer un air chargé de substances nocives pendant ses premiers mois, précisément quand il y est le plus sensible!!

Oui mais alors comment faire ?

Je vais tenter de synthétiser ici mes recherches sur la question et je suis toute à l’écoute de vos suggestions ou rectifications sur le sujet!

D’abord, en ce qui concerne les murs:

Première chose, éviter de tapisser ou de repeindre la chambre de bébé au dernier moment, même si la tentation d’une chambre toute neuve peut être importante, penser d’abord au bien être de bébé.

Peinture ou papier peint?

L’un comme l’autre sont possible:

les papiers peints écologiques (+utiliser colle écologique sans solvants nocifs) :

-papier ingrain à peindre

-papier intissé

-papier peint Sajade

 

la peinture

Il existe des peintures 100% naturelles à base de résine et huiles végétales, des peintures à la caséine et des peintures à la chaux ou à l’enduit de terre.

Sinon il existe des peintures labelisées « Ecolabel européen » ou « NF  Environnement » qui garantissent l’absence de métaux lourds (cadmium, chrome, arsenic…) et une teneur limitée en COV (il y en a donc quand même, et ils émettent tous les deux des taux élevés de COV après 28 jours).

 

Pour le sol

 

Privilégier le carrelage ou le parquet et surtout éviter la moquette(colle utilisée, poussière et prolifération bactérienne)

Concernant les parquets, les plus respectueux de l’environnement sont les parquets en chêne, en châtaignier ou en bambou! Et utiliser  des vitrificateurs écologiques.

Vous pouvez également utiliser des revêtements totalement naturels tel que:

-Le jonc de mer(parfait pour une chambre humide)

-Le Sisal(peut être teinté)

-Le liège

-Le (vrai) linoleum (parfaitement isolant)

 

Les meubles, le lit et les jouets: 

 

Pour les meubles et le lit ne les acheter pas au dernier moment pour les laisser dégazer au maximum.

Ensuite privilégier les meubles en bois massif et brut car le bois massif est très souvent déjà vernis ou traité, vous aurez ensuite la possibilité de les vernir vous même à l’aide de vernis écologique.

Une autre alternative sera de choisir des meubles d’occasion, en effet des meubles en bois massif d’occasion seront très intéressant financièrement parlant et en choisissant des meubles qui ont déjà plusieurs années ils auront déjà évacué les substances nocives qu’ils contenaient!

C’est d’ailleurs l’option que j’ai choisit et j’en suis très contente car pour un cout moindre j’ai des meubles en pin massif d’une très joli qualité et qui avec leurs 8 années de vie ont déjà largement dégazé!!

Concernant les matelas il en existe en coton bio ou en latex 100% naturel.

 

En ce qui concerne les jouets choisissez des jouets en bois brut non traité, non vernis, et issus de forets gérées durablement (labels FSC ou PEFC). Choisissez des jouets porteurs de la mention « sans PVC » ou « sans phtalates ».

Préférez des jouets avec des colorants naturels, encres végétales  et sans conservateurs. Évitez les jouets parfumés très allergisants.

Pour les doudous et poupées préférez les en tissus et bio si possible et laver les avant la première utilisation.

 

Il faut également penser à faire part de vos choix à votre entourage qui va vouloir vous offrir des cadeaux pour la naissance de bébé et ainsi éviter les mauvaises surprises, vous les sensibiliserez

au sujet par la même occasion!

 

Voila, je vous invites à me faire part de vos remarques, suggestions ou désaccord et j’enrichirais cet article au fur et à mesure!

En espérant aider d’autres futures maman à faire leurs choix parmi la jungle de ce qui nous est proposé dans ce domaine!!

Mes savons et soins maison pour bébé

Je suis en plein préparatifs pour l’arrivé de bébé prévue dans un mois.

Après la chambre que je voulais la plus saine possible, l’équipement, le linge, les couches et lingettes lavables,…je viens de m’attaquer au nécessaire pour les soins et la toilette afin de préparer ma valise pour la maternité.

J’ai donc confectionné:

– un liniment pour les fesses

-un lait débarbouillant visage

-un soin pour les mamelons pour éviter les crevasses

et j’ai choisit un savon d’Alep bio à 20% d’huile de laurier pour sa toilette

J’ai trouvé mes recettes sur le site aroma-zone

clic

J’ai également acheté les produits de base sur ce site ainsi que le matériel nécessaire: flacons doseur, coupelles inox, balance, mini fouet!

Le liniment pour les fesses:

SOINS_~2

-Ingrédients pour 250 ml

-Macérât huileux de calendula bio: 123 gr

-Cire d’abeille: 5 gr

-Eau de chaux: 123 gr

Faire chauffer au bain marie le macérât et la cire d’abeille ensemble et dans un autre récipient l’eau de chaux. Dès que la cire d’abeille à fondu mélanger les deux préparations ensembles hors du feu.

Sans cesser d’agiter, mettez le récipient dans un fond d’eau froide afin d’accélérer le refroidissement pendant encore 3 minutes environ.

Transférez la préparation dans votre flacon.

Le lait visage:

SOINS_~1

Ingrédients pour 200 ml:

-Eau de chaux: 100ml

– hv olive : 95 ml

-hv germe de blé: 5ml

Verser tout les ingrédients dans le flacon, fermer et secouer, c’est prêt!

Le soin mamelons:

Nécessaire pour baume mamelons
baume mamelon prêt a l’usage

Ingrédients pour 50 ml:

-Beurre végétal de karité bio: 1.5 gr

-Substitut végétal de lanoline: 45.9 gr

-Glycerine végétale:2.5 gr

-Extrait CO2 de calendula bio:0.1 gr

Faire fondre le beurre de karité au bain marie puis mélanger au reste des ingrédients( hors du feu) avant de transférer dans un récipient adapté.