La détox de printemps

Après l’hiver le corps se retrouve souvent fatigué, en effet à cette saison il fait froid, la nature tourne au ralentit et nous aussi!!  On trouve d’avantage de plaisir à se blottir au chaud chez soi et à partager de bons repas réconfortants avec ses amis. Ajoutons à cela les diverses fêtes de fin d’années, les raclettes/fondues…, et la baisse d’activité physique et on se retrouve à la fin de l’hiver fatigués, et avec divers symptômes qui révèlent un organisme engorgé….

Alors avec le retour du printemps profitons de ce regain d’énergie que nous apportes la nature pour offrir une petite pause détox à nos organismes fatigués. Une fois l’organisme nettoyé vous vous sentirez léger et plein d’énergie!

Notre corps est une formidable machine qui fonctionne normalement très bien toute seule. Ce qui entre est utilisé pour apporter l’énergie nécessaire à nos cellules pour assurer son bon fonctionnement et ce qui n’est pas nécessaire ou toxique sera rejeté, en théorie cela fonctionne ainsi. Cependant à force d’excès alimentaires, de manque d’activité physique mais également en fonction de notre terrain notre corps sera plus ou moins apte à bien effectuer ces fonctions.

Il convient alors, d’accorder des pauses à nos organes « émonctoires » sortes de filtres de l’organisme:  Il s’agit de l’intestin, des reins, du foie, des poumons et de la peau. Tel les filtres d’une voiture lorsqu’ils sont propres ils effectuent leurs fonctions correctement et séparent l’huile de ses déchets. Par contre une fois encrassé il effectuera moins bien ses fonctions…. C’est la même chose pour nos émonctoires!

Le printemps, en médecine chinoise est symbolisé par l’élément Bois associé à l’influence climatique Vent et à l’énergie du mouvement. Les organes Bois sont le foie et la vésicule biliaire dont il convient tout particulièrement d’harmoniser les fonctions.

Différentes possibilités s’offrent à vous en fonction de vos envies et de votre état général, on pourra employer des plantes médicinales, boire des jus de légumes, se faire masser, faire une monodiète ou encore jeûner.

Le choix se fera en fonction de la vitalité de la personne (personne âgée, malade…) et de son niveau de toxémie (grande mangeuse de viande, personne sur-médicamenté…)

Le foie à de nombreuses fonctions que je n’énumérerais pas toutes ici, nous nous limiterons aux fonctions en relation avec l’épuration du sang.

-Il tue microbes et virus et neutralise leurs toxines

-Il inactive les substances toxiques consommées et les évacuent

-Il extrait du sang les déchets et résidus des métabolismes cellulaires

-Il élimine les déchets issus de fermentations et putréfactions intestinales

La vésicule biliaire quand à elle permet la sécrétion de bile qui à pour rôle principal la digestion des corps gras. En cas de mauvais fonctionnement hépato-biliaire ont observera les symptômes suivants: troubles digestifs, intolérance au gras, nausées/vertiges, migraines après les repas, langue blanche, gonflement du ventre, pesanteur au niveau du fois, teint jaunâtre.

Les draineurs:

Quelques fruits et légumes qui favorisent le filtrage du foie et l’élimination de la bile:

Ananas, cassis, cerise, fraise, groseille, myrtille, orange, pamplemousse, pomme, prune, raisin, rhubarbe, asperge, aubergine, avocat, carotte, céleri, chicorée sauvage, chou, cresson, laitue.

L’artichaut: Cholérétique, diurétique il aide la digestion et lutte contre l’excès de cholestérol.

Le radis noir: Recommandé dans toutes les insuffisances du foie, pour stimuler la vésicule et pour éliminer les calculs, à consommer cru, en jus….

Les plantes médicinales:

Romarin: Il à des propriétés cholérétiques et cholagogues très nettes et c’est également un puissant stimulant général

Chardon-Marie: Bon tonique hépatique qui stimule la production et le transit de bile. Il possède aussi des vertus protectrices et régénératrice sur les cellules du foie

Curcuma: Action cholérétique et cholagogue

Chicorée sauvage: Plante amère aux multiples vertus: dépurative, cholérétique, cholagogue, diurétique et légèrement laxative.

La bouillotte: Plante cholé… non non je plaisante 😉 mais l’utilisation d’une bouillotte bien chaude sur le foie permet de rétablir et d’accélérer le fonctionnement normal du foie qui fonctionne à une température de 39-41 degrés. On peut la garder 30 minutes après les repas .

Les diètes:

Les diètes sont des régimes caractérisés par des restrictions alimentaires, elles ont un but thérapeutique et ne doivent être suivis que pendant une période de temps limité.

Lorsque la restriction porte sur quelques aliments seulement on parle de régime restrictif, s’ils sont tous supprimés sauf un c’est une monodiète pendant laquelle on consomme le même aliment à volonté pendant plusieurs jours (type monodiète de pomme, de raisin, de banane, de riz…. le choix se fera en fonction des saisons et de son terrain, j’y reviendrais dans un prochain article) enfin si l’on ne conserve que l’eau c’est un jeûne.

Plus les restrictions sont importantes, et plus les éliminations et la régénération se font de manière intense.

Cependant il vaut mieux commencer en douceur avec un régime restrictif et une monodiète un soir par semaine par exemple, puis une prochaine fois tester une monodiète sur une journée, puis sur plusieurs jours ……

En effet certains organismes sont tellement affaiblis et dépendants de stimulations extérieures qu’une trop grande restriction entrainerait une élimination des toxines beaucoup trop importante pour leur capacité d’élimination, provoquant une auto-intoxication beaucoup plus préjudiciable que si rien n’avait été fait. Il me semble important d’être accompagné car le choix d’une diète ne doit pas se faire à la légère et elle doit prendre en compte de nombreux paramètres afin de ne pas faire un choix qui risquerais de déséquilibrer son si précieux équilibre interne….

Quelque soit la méthode choisie, il conviendra durant cette période d’accompagner le drainage de l’organisme par :

-Une consommation plus importante d’eau, on la choisira faiblement minéralisé afin de ne pas fatiguer les reins (Volvic, Montcalm, Mont roucous par exemple)

-Une activité physique douce (marche, vélo…) quotidienne accompagnera idéalement cette cure en entretenant la circulation sanguine et lymphatique, permettant une meilleure élimination des déchets.

-Vous pouvez également en profiter pour pratiquer une activité relaxante pour l’esprit telle que le Yoga, la méditation, mais ce peut également être une promenade en forêt….

Enfin après le drainage on conseilleras une cure de revitalisation afin de recharger les batteries, vous pourrez pour cela utiliser un complément en vitamines et minéraux mais il faudra surtout veiller à apporter au quotidien une alimentation riche en micro-nutriments.

Ainsi on pense à mettre une bonne part de fruits et légumes cru ou cuits à la vapeur douce au menu! On pourra également ajouter quelques « super-aliments » tels que les graines germées, les jus de légumes, du pollen frais, du germe de blé, des bonnes huiles riches en oméga 3 (lin, chanvre, noix…) par exemple!

Bonne cure à tous/toutes 😉

Auteur : cécile

Jeune maman, en formation naturopathie, souhaite partager et recevoir conseils, recettes, pour une vie plus saine au quotidien!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s